Tous-les-parents.com » Drone » Multirotor : qu’est-ce qu’un multirotor ?

Multirotor : qu’est-ce qu’un multirotor ?

Si on demande à un enfant de 10 ans de parler de multirotor, la première chose qu’il va demander, c’est quoi ? Mais si on lui dit : “Drone”, il va dire ce petit jouet qui vole et qu’on pilote grâce à une télécommande. Cette définition n’est qu’un petit aperçu de ce qu’est un multirotor.

Définition d’un multirotor

Le drone est un objet militaire de base, mais cette nomination est devenue courante et généralisée sur les multirotors, appelés aussi aéronefs télépilotés, aéromodèles ou encore multicoptères pour désigner le nombre d’hélices. Les multirotors sont des appareils radiocommandés sans pilote direct.

Il existe 3 types de multirotors sur le marché :

  • Les multirotors ready to fly (RTF) : adaptés pour les débutants. Ce modèle est prêt à l’utilisation dès sa sortie de boite sans aucune modification nécessaire.
  • Les multirotors bind and fly (BNF) : c’est un appareil plus adapté pour les professionnels qui nécessite l’achat de radiocommande adéquate.
  • Les multirotors almost ready to fly (ARTF) : c’est un multirotor pour les amoureux du bricolage et de l’assemblage, il est vendu avec les pièces de base et le reste est à chercher et à assembler par soi-même.

Les différentes parties d’un multirotor de loisir

Le multirotor a bien connu des modifications depuis sa création. Du PICOOZ au Ladybird au Phantom, on se retrouve avec un appareil de haute technologie.

Les parties essentielles d’un drone de loisir sont :

  • Les hélices : définies par deux valeurs, la taille de l’hélice et le pas de l’hélice mesuré en pouce.
  • Le moteur : représenté par la valeur Kv qui définit le nombre de tours effectués par le moteur en une minute.
  • La télécommande : c’est le moyen de contrôle du multirotor, elle a quatre modes.
  • La carte de contrôle IMU : c’est la partie qui interprète les commandes en mouvement.
  • Le FPV (first Person view) ou la caméra.

Utilisation du multirotor

Devenu une pratique professionnelle, le pilotage de multirotor a fait ses débuts en tant qu’appareil de loisirs mais son utilisation s’est étendue dans plusieurs domaines :

  • Pour le loisir : faire voler un avion c’est le rêve des petits et des grands, et c’est à présent possible avec les multirotors.
  • Dans le domaine militaire : c’est la plus ancienne utilisation pour cet appareil afin d’assurer la sécurité nationale.
  • Dans le média : muni d’une caméra, le multirotor présente un excellent moyen de photographie et de réalisation de films.
  • Dans les transports : par exemple les livraisons express.
  • Dans les sauvetages : grâce à leurs petites tailles, les multirotors peuvent se faufiler dans des endroits auxquels l’homme ne peut pas accéder, afin de venir en aide à des personnes retenues ou blessées.

Les multirotors ont fait leurs preuves sur plusieurs domaines, qu’ils soient professionnels ou de loisirs. Ils se sont imposés dans notre vie quotidienne.